[Test] Ico HD Edition

Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous savez que j’ai acheté la compilation Ico/Shadow of the colossus. Ces 2 jeux sont connus pour être des chef d’oeuvre, et franchement j’avais peur de ne pas être convaincu, surtout par Ico qui a un style vraiment spécial… Réponse dans ce test!
Ico est un jeu « OVNI », inclassable donc, de par son gameplay et son univers tout simplement. Le jeu est initialement sorti en 2002 et a rencontré un succès critique mais un échec commercial, comme souvent avec les jeux « poétiques » (Okami, pour ne citer que lui).

→ Le pitch.

Ico raconte l’histoire d’un garçon (nommé Ico), différent des autres, il est en effet un « garçon à cornes ». On le voit alors dans la scène d’introduction emmené par des hommes jusqu’à une forteresse pour qu’il soit enfermé.Mais Ico, une fois dans la forteresse, va réussir à se libérer, il va ensuite faire la rencontre de Yorda, une jeune fille prisonnière dans une cage, qui se révélera posséder des talents magiques. Ico devra alors défendre Yorda des ombres qui l’attaquent, cette dernière lui servira pour avancer, ayant le pouvoir d’ouvrir certaines « portes » magiques. C’est ainsi que commence la quête d’Ico et Yorda.

→ Gameplay.

On est ici devant un jeu très spécial. On commence donc le jeu avec Ico qui arrive à se libérer, mais ici aucune indication n’est donnée, pour certains ce sera trop déstabilisant, d’autres y verront une immersion plus importante. Le jeu est une succession d’énigmes pour avancer dans la forteresse et pouvoir en sortir, il y a également des combats lorsque des ombres apparaîtront pour emporter Yorda. Bien que répétitif à première vue, le stress de voir les ombres emmener Yorda à chaque combat fait que le problème de répétitivité ne se fait pas vraiment ressentir, malgré le fait qu’Ico est peu habile au combat, il faut juste frapper les ombres avec un bâton (puis plus tard une arme) pour pouvoir les faire disparaître. Seul bémol : certains sauts qui parraissent imprécis vu comment le gameplay à évolué au fil des années.

→ Graphismes.

Bien que pour moi c’est un critère peu important quand un jeu est aussi bon à vivre, les graphismes m’ont surpris au premier coup d’oeil. En effet, Ico adopte un style particulier, qui fait que pour un jeu 2002 remasterisé, il passe vraiment très bien, et je n’ai eu aucun mal avec les graphismes personnellement, certaines vues sont d’ailleurs magnifiques..

 

→ Bande Son.

A vrai dire, j’ai également été surpris, car je ne m’attendais pas à ça. Le jeu est au final très silencieux, et il faut vraiment apprécier, ce qui avec le temps est arrivé pour moi. Car au début, c’est plutôt déstabilisant de n’entendre que le bruit du vent et d’autres objets faisant parti du décor. Mention spéciale pour la musique de fin qui est vraiment magnifique!

En conclusion, Ico est bien l’OVNI attendu, et j’ai pris vraiment du plaisir à le faire, malgré les petits problèmes de saut qui m’ont énervé parfois. Certes, le jeu ne parviendra pas à ceux qui aiment avoir de l’action dans un jeu, mais pour ceux qui aiment les univers poétiques, à ce prix, foncez!

Les + :

→ Univers et scénario magnifique.
→ Le jeu a bien veilli.
→ Beaucoup de sensations dans ce jeu, et à certains passages, vous pourriez verser une larme!

Les – :

→ Certains sauts imprécis.
→ Ca ne plaira pas à tout le monde!
→ Court (5 à 7H de jeux), mais intense.

Note : 17/20.


Publicités
Cet article a été publié dans Test. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour [Test] Ico HD Edition

  1. Ichi Sumeragi dit :

    Bon test :D,ça m’a donné envie d’essayer le jeu. Je vais le télécharger faute de l’avoir dans ma bibliothèque de jeux ^^ d’autant plus que j’adore ce genre de jeux poétiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s